Une soirée forte en émotions

Picture 1

Le North Repertory Theatre était définitivement l’endroit où il fallait être la nuit dernière, à l’occasion de l’événement « Four songs, four musicians evening », produit par Bionic Sisters Productions et en collaboration avec NCRT. La soirée avait également pour but de reverser une partie de la recette au Arts for Healing Program du Sharp McDonald Center, lequel s’occupe de traiter l’alcoolisme, la dépendance aux drogues ainsi que les maladies héréditaires. Liz MacKenzie était présente dans le but de présenter ce programme et a pu répondre aux questions des spectateurs lors d’une exposition après le concert. Chaque performance était présentée par les maîtres de cérémonie Bridget Brigitte, présidente de BSP et Tracy McDowell, productrice de théâtre.

Loin de se contenter de jouer pour un public enthousiaste dès les toutes premières notes, les artistes ont enchaîné les morceaux avec une énergie et une sensibilité qui ont rapidement envahi la petite mais chaleureuse salle du théâtre de Solana Beach.

Dès les balances, le ton est donné : l’équipe du studio Studio West et du TRAC Recording Arts Center, présente pour l’occasion sous la direction de Mark Kirchner, ne compte pas faire dans la demi-mesure et offre un son digne des plus grands concerts. L’acoustique si particulière de la salle ne fait qu’accentuer l’effet intimiste du show, et déjà l’on se sent envoûté par cette atmosphère. Le professionnalisme semble dominer ici, et les répétitions pour chacun des artistes s’enchaînent sans le moindre accroc.

Mira

Déjà 7h30 lorsque le théâtre ouvre ses portes, et le public est bien au rendez-vous.
La soirée débute par la voix de Mira Parfitt, chanteuse acoustique mêlant folk et pop, qui nous emmène dans son univers fait de mélodies entraînantes et de textes personnels. La timidité de la jeune artiste ne fait que renforcer le charme de ses chansons, et il n’en faudra pas plus pour conquérir l’audience présente ce soir.

Jing Jing Evans prend alors le relais pour un voyage musical autant que sensoriel. Cette joueuse de GuZheng également championne en arts martiaux nous fait découvrir une musique atypique à l’aide de son instrument traditionnel. En fermant les yeux quelques instants, l’on pouvait s’imaginer voyageant dans des contrées asiatiques reculées, porté par les notes aériennes des différents morceaux. Nul doute que la prestation aura donné à chacun l’envie de découvrir plus encore ce type de musique.

JingJing

Le duo père et fils qui suit ne fera pas retomber l’ambiance de la salle, loin s’en faut. Marshall Hattersley à la guitare, accompagné de son père Charles au piano, aura conquis plus d’une personne ce soir, ayant même réussi à arracher quelques larmes parmi le premier rang grâce à sa voix si particulière, remplie d’émotions et d’une sensibilité à fleur de peau. La mère de Marshall, Barby, viendra même se joindre à eux sur le dernier morceau, preuve s’il en faut que la musique en famille apporte quelque chose de particulier que l’on ne retrouve nul part ailleurs.

Marshall

Pour la dernière prestation de la soirée, la chanteuse acoustique Christine Parker s’est montrée à la hauteur de ses camarades de scène. Après la première chanson, il est impossible de résister aux textes accrocheurs et à la guitare au son très « californien » de la chanteuse. La chanson « Take me home, country roads» de John Denver reprise en chœur par le public ne laisse aucun doute sur le talent de Christine, qui gratifie la salle d’un « bis » sur une chanson qui donnera des frissons à plus d’un.

Christine

La soirée s’est conclue sur une réception où il a été l’occasion d’apporter sa contribution à la collecte alimentaire organisée pour la San Diego Food Bank, autour de desserts fait dans le respect de l’environnement et donnés généreusement par Jimbo’s.

Ce concert au North Coast Repertory Theatre semble avoir conquis toutes les personnes présentes, par la qualité de sa programmation et par l’accueil chaleureux des équipes de BSP et du NCRT. Probablement l’une des soirées acoustiques de l’année, espérons qu’il y en aura bien d’autres comme celle-là !

– Matthieu Saint-Wril, Sciences Po Aix-en-Provence
Photos: William Metivet http://www.williammetivet.com

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s